Pose de la première pierre au collège

La restructuration du collège a démarré en avril 2014 et le chantier va durer 39 mois ! Cela va, bien sûr, occasionner quelques désagréments mais les zones de travaux sont bien circonscrites et les nuisances sont réduites au maximum. A terme, le collège sera flambant neuf !

C’est la cabinet Archipointech de Besançon qui assure la maîtrise d’œuvre.

Des représentants de la classe nature apportant une fiole d’eau de la source du Doubs

Voici les étapes du chantier :

–          d’ici septembre 2015, deux bâtiments neufs seront construits, l’un abritera le CDI et le préau, l’autre l’administration et la loge.
–          De juillet 2015 à juillet 2016  dans le bâtiment B (demi-pension), seront réhabilités des pôles artistique et sciences.
–          A partir de mai 2016, le bâtiment A sera aménagé : vie scolaire, pôle médico-social, salle des professeurs et salles réservées à l’enseignement général.

 

Pose de la fiole dans un tube qui sera lui-même placé dans la première pierre

Le bois sera omniprésent sous forme d’ossature préfabriquée ou de composants de façades.
Mardi 17 juin 2014, ce fut la pose de la première pierre. Après une visite de l’établissement.

M. Morel, Principal a tenu a rappelé les symboles déposés dans cette première pierre : « tout d’abord la fiole d’eau symbolisant la perfection du travail accompli, le lien parfait entre la source du savoir et notre établissement scolaire…, les deux carnets japonais permettant à travers les témoignages écrits de laisser une trace de nos activités aux générations futures… et enfin (s’adressant à M. Bouveret) la présence dans cette première pierre d’une autre pierre symbole de solidité… prélevée sur le chemin des passeurs de Chapelle des Bois… la première pierre du collège est ainsi de promouvoir ce devoir de mémoire essentiel dans cette période d’agitation de notre monde contemporain… ».

 

M. Bouveret, invité à cette inauguration, a été entre 1940 et 1944, un passeur le long de la frontière franco-suisse. Après une centaine de voyages, il sera arrêté par les nazis et déporté à Dachau.

M. Perrin, nouveau maire de Mouthe a rappelé : « que ce collège a été inauguré en 1968, construit grâce à la détermination du docteur Salins…un collège conçu à l’origine pour 250 élèves et qui disposait d’un internat…mais l’effectif des élèves a pratiquement doublé…Cela veut dire que le collège a du mal a fonctionné… il était donc important qu’une opération lourde permettant également des économies d’énergie puisse s’enclencher rapidement… ».

M. Ferrini, architecte et maître d’œuvre du projet,  a ensuite précisé : « une grande partie des parties reconstruites et de l’enveloppe sera en bois,… un matériau important pour la région,…dans une démarche de développement durable… Une reconstruction sur le même site… permettant ainsi de préserver le foncier… »

M. Jeannerot, Président du Conseil Général, a souligné : «  … poser une première pierre c’est une garantie d’avenir…car dans trois ans s’érigera un collège neuf,… il traduira l’effort de la collectivité à hauteur de presque 16 millions d’euros…un effort considérable qui traduit la priorité que nous voulons donner à l’éducation… Offrir à la jeunesse de ce territoire départemental, les conditions optimales d’éducation… »

M. Martin, Recteur de l’académie de Besançon  a insisté sur les qualités remarquables du personnel de l’établissement : « …des professeurs, des membres de la vie scolaire, le personnel de santé, l’administration…il suffit de regarder quelques données : le parcours scolaire… tous ces projets pédagogiques, éducatifs… une pratique sportive remarquable -40 % des collégiens sont inscrits à l’association sportive-…Peut-être aura-t-on besoin à travers la rénovation du CDI en centre de connaissance et de culture de travailler d’autres sujets comme l’accès à la culture, le parcours artistique et culturel,…de la pédagogie différenciée dans la classe avec le numérique qui arrive ce qui nécessite une réflexion sur la salle de classe… qui bougera… avec un seul objectif : mieux faire réussir les élèves,…mieux les accompagner vers des voies ambitieuses… »

Des représentants de la classe Europe impliqués dans le projet Coménius

Arrivée des élèves de la section sports étude
apportant une pierre prélevées sur le chemin des passeurs

Le public au gymnase

Les élèves de l’atelier Hip hop

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *